Pourquoi la tradition des fiançailles existe-t-elle ?

Nous sommes tous habitués à ce que les fiançailles précèdent le mariage. Pourtant, il est légitime de se demander à quoi sert réellement cette distinction. Pourquoi existe-t-il le statut particulier de fiancés entre la demande en mariage et le jour du mariage ? Pour le comprendre, il faut remonter aux origines séculaires de la tradition.

D’où vient la tradition de la bague de fiançailles ?

Chez les Romains, déjà, la distinction entre les fiançailles et le mariage existait. D’ailleurs, le mot fiançailles vient du latin « confier à ». On retrouve d’ailleurs la racine latine « fidere », la confiance. Néanmoins, c’est au Moyen-Âge que les fiançailles deviennent une véritable obligation religieuse et le mariage est censé intervenir dans l’année qui suit la demande.

 

Cependant, c’est seulement en 1477 que l’archiduc Maximilien offre la première bague de fiançailles en diamant à Marie de Bourgogne. La jeune femme est alors la plus riche héritière de tout le royaume et l’annonce de son mariage fait beaucoup de bruit. La bague de fiançailles en diamant devient alors rapidement une tradition. Elle s’est ensuite répandue dans toutes les couches de population et perdure aujourd’hui encore.

À quoi servent les fiançailles ?

Les fiançailles, c’est une promesse de mariage. D’ailleurs, une demande en mariage est en fait toujours une demande de fiançailles. La vraie demande en mariage a lieu le jour du mariage devant le prêtre ou l’élu républicain. Les fiançailles sont donc une forme d’engagement que prennent les futurs époux. Néanmoins, les obligations sont moins importantes de nos jours.

 

Il y a plusieurs siècles, l’année de fiançailles permettait aux deux familles de se rencontrer et de se mettre d’accord sur les conditions de l’union, notamment la dot. À l’époque, il était interdit de rompre un mariage par un divorce. Les fiançailles permettaient donc de limiter les risques de mauvais mariage en offrant à tout le monde l’opportunité de les rompre en cas de désaccord.

À quoi servent les fiançailles aujourd’hui ?

Aujourd’hui, la tradition des fiançailles n’a plus vraiment d’objectif pratique à remplir. Les mariages ne sont plus aussi codifiés qu’à l’époque et les couples continuent à se fiancer simplement pour annoncer leur mariage. La durée qui sépare la demande en mariage (ce n’est d’ailleurs pas un hasard si on ne l’appelle plus demande de fiançailles) de la cérémonie permet surtout de préparer la fête.

 

Néanmoins, cette tradition perdure depuis des siècles parce que les futurs époux y sont souvent attachés. Aujourd’hui, la bague de fiançailles occupe une place centrale dans le processus, parce qu’elle symbolise parfaitement le cœur d’un tel événement : déclarer sa flamme et promettre un amour éternel à sa moitié.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire